À propos de Vivier48

Vivier48 est un collectif de vidéastes et d'artistes de l'audiovisuel qui propose des manières originales et novatrices de traiter les médias numériques.

Les pratiques que veulent explorer les membres du collectif sont variées : la vidéo immersive, l’installation de dispositifs vidéo, le film documentaire ou de fiction, la performance avec vidéo en direct, les traitements vidéo en temps réel, le film interactif, la série Web, la production transmédia, etc.

Le collectif Vivier48 est formé de Gilles Arteau, Nathalie Bernier, Jean-Guy Dupéré, Marc Tremblay, Marie-Claude Tremblay et Steve Verreault.

Les Membres

Gilles Arteau

Nathalie Bernier

Jean-Guy Dupéré

Marc Tremblay

Marie-Claude Tremblay

Steve Verreault

Gilles Arteau

Poète

Gilles Arteau est né et ne s'en est jamais remis. Enseignant en philosophie (cégeps de Limoilou et de Matane) et en cinéma expérimental (Université Laval), il quitte l'enseignement et fonde le centre d'artistes multidisciplinaire Obscure, coopérative de travailleurs. Avec Paul Morin, fondateur d'Auto psy (groupe de défense des psychiatrisés), il met sur pied Folie/Culture. Il fait partie de celles et ceux qui sont à l’origine du RCAAQ (Regroupement des centres d'artistes autogérés du Québec). Soutenu par les organismes communautaires et artistiques qui la compose, il coordonne la réalisation de la coopérative immobilière Méduse. Poète sonore, écrivain, performeur et musicien bruitiste, il a contribué à des créations de Bruit TTV, d'ArboCyber, théâtre(?), et des Productions Recto-Verso. Directeur administratif d'Espace F, il met sur pied PHOS, événement majeur consacré à l'utilisation de l'objet photographique dans les arts visuels, numériques/médiatiques et multidisciplinaires; il en dirige les quatre premières éditions. Retraité, il se consacre maintenant à ses créations.

Depuis 1978, il a mené une carrière artistique qui comporte de nombreuses compositions bruitistes, des textes pour le théâtre expérimental, des performances, un très grand nombre de poèmes sonores. Il a également rédigé plusieurs mémoires, textes de présentation de catalogues, de répertoires ou de programmes, et autres à la demande de diverses revues. Il a participé à des jurys et des comités de sélection tout en assumant des fonctions de travailleur culturel.

Nathalie Bernier

Réalisatrice, comédienne, scénariste

Comédienne de formation, Nathalie Bernier œuvre dans le domaine de la vidéo et des arts de la scène. Différentes bourses lui ont permis de se perfectionner et de diffuser ses courts-métrages au Canada et en Europe. Les personnages qu'elle présente dans ses œuvres sont souvent en ajustement par rapport à l'environnement singulier qui les entoure. L'ambiance particulière qui se dégage de ses films nous amène dans des zones tantôt inconfortables, tantôt comiques et inusitées.
Pendant une dizaine d’années, elle a transmis sa passion du jeu à des jeunes et adultes amateurs passionnés de théâtre. Artiste polyvalente, elle performe lors de chaque édition de la Soirée des Doublures, spectacle multidisciplinaire. Elle participe également régulièrement aux événements de la Ligue de SLAM Est-du-Québec. On a pu la voir sur scène dans presque toutes les productions du Théâtre des Grands Vents.
Elle développe présentement d'autres projets de théâtre, de contes et de vidéos.

Jean-Guy Dupéré

Monteur

Jean-Guy Dupéré travaille dans le domaine de la télévision depuis 1990 à titre de monteur. Il obtient deux nominations aux prix Gémeaux au cours de sa carrière pour les séries documentaires On est tous des artistes et Terres d’échanges. Le métier de monteur est pour lui à la fois fascinant et stimulant puisqu’il faut faire preuve d’une bonne dose de créativité pour proposer une vision claire et limpide, et arriver à raconter une histoire intéressante dont le montage fluide se fait oublier. Il réalise plusieurs courts métrages et participe à des Kino Kabarets (performances cinématographiques) au Québec et en Europe. Il est le créateur de la Soirée des Doublures, un spectacle multidisciplinaire hors norme qui unit cinéma, interprétation, improvisation et musique.

Marc Tremblay

Réalisateur, musicien

Marc Tremblay réalise plusieurs courts-métrages où il questionne l’identité nord-américaine (le western débridé), les rapports humains (comédie de situation) ou encore le rapport au réel (la science-fiction).

Il compose des musiques vocales et instrumentales pour concert ou pour différents contextes multidisciplinaires (performance, installation, théâtre, film, arts hybrides, etc.). Il compose aussi de nombreuses musiques électroacoustiques qui utilisent la matière sonore comme matériau de base d’où peuvent éventuellement surgir une poésie et une expressivité inattendues.

En plus de faire partie du collectif Vivier48, il est également membre du centre d’artistes Espace F, situé à Matane. Par ailleurs, il est président du conseil d’administration de PHOS, festival faisant toute la place à diverses formes d'art liés l'image comme la photographie, l'art numérique ou l'image de synthèse.

Marie-Claude Tremblay

Réalisatrice

Férue de cinéma depuis l’enfance, Marie-Claude Tremblay fait ses premières armes dans la réalisation de courts métrages par le biais du mouvement Kino. Elle s’intéresse également au jeu; soit sur les planches ou devant la caméra, et prend part à quelques numéros liés au théâtre ou à la littérature dans le cadre des cabarets organisés par le Théâtre des Grands Vents. Le défi le plus exaltant demeure pour elle la réalisation de fictions.

Steve Verreault

Réalisateur, directeur de la photographie et VJ

L'image composite est à la base de la démarche de Steve Verreault. Après des études en cinéma d'animation 2D/3D, il travaille pendant plusieurs années dans le domaine de la télévision comme concepteur de décor 2D, motion designer, et artiste au compositing et aux effets spéciaux. Avec l'implantation d'une cellule Kino à Matane, il apprend de manière autodidacte à manipuler une caméra, à réaliser des courts métrages ainsi qu'à faire du montage vidéo et sonore. À cette époque, il donne plus d'importance au contenant qu'au contenu. Les films qu'il réalise sont souvent un prétexte pour explorer de nouvelles techniques de manipulation d'images. Grâce à une brève incursion dans le monde de l'enseignement, il approfondit la pratique de la mise en scène au cinéma, mais dans un contexte d'animation 3D. Son intérêt pour le storytelling visuel le mène à la scénarisation. L'arrivée des cabaret de saisons du Théâtre des Grands Vents à Matane lui donne l'occasion de s'initier au VJing et à la performance audiovisuelle. Depuis 2014, il oeuvre au sein du collectif Fracture, dédié à la création de performances audiovisuelles (TERRITOIRES). Il fait aussi parti du collectif Vivier48 qui utilise le médium de la vidéo comme base à la création d'œuvres numériques (Hors saison).

Les partenaires créatifs